Joan W. Scott : Genre égale critique

JWSTout l’enjeu des travaux de Joan W. Scott : redonner au concept de genre sa radicalité, retrouver son potentiel et sa force de déstabilisation générale, contre la façon dont il est souvent vidé de ses implications les plus novatrices, notamment dans l’Université (le genre réduit à l’histoire des femmes, ou à la construction sociale du biologique, etc.)

Etre du côté du genre, c’est faire vivre une éthique de la déstabilisation, de l’innovation, contre les conservatismes politiques, théoriques, disciplinaires, ou universitaires. Genre = critique, c’est-à-dire invention. C’est une éthique à affirmer. Pas à défendre

Publicités
Cet article a été publié dans Epistémologie, Genre, Interventions, Philosophie, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.