Sous les yeux de Snowden, Assange et Manning

Lorsque je suis intervenu au Palais de Tokyo lors de l’exposition Flamme Eternelle sur Snowden, Assange, Manning, Thomas Hirschhorn a eu la gentillesse de fabriquer une bannière avec leur portrait, qu’il a affichée derrière moi et qui est restée accrochée lors de la suite de l’exposition. Hier, lors du décrochage, il a eu la gentillesse de me l’offrir. C’est donc désormais sous leurs yeux, et sous leur bienveillante surveillance, que j’écris le livre que je consacre à leur geste, à leur insoumission – à leur invention d’une nouvel art de la révolte.

Publicités
Cet article a été publié dans Conférence. Ajoutez ce permalien à vos favoris.