Dialogue avec Léonora Miano au Carreau du Temple, le 22 novembre – Faire le présent #2.

Léonora miano-Geoffroy de Lagasnerie

Dans le cadre du cycle de dialogue « Faire le présent » que j’organise au Carreau du Temple pour l’année 2017-2018, je dialoguerai avec Léonora Miano le 22 novembre à 19h.

Nous parlerons au cours de cette séance de la race et du racisme, de la masculinité et de la violence, de la domination et du silence, de l’écriture et du rôle de l’écrivain, des relations Europe/Afrique, de la question coloniale et post-coloniale.

Dans Marianne et le garçon noir, Leonora Miano rassemble de puissants témoignages pour dégager « le vécu noir en France », pour comprendre le « grand dérangement » que représente la présence des Noirs sur un territoire où le fait d’être blanc continue d’octroyer des privilèges. Ces thèmes traversent son importante œuvre romanesque et théorique.

Entrée libre, ouvert à toutes et tous dans la limite des places disponibles.

Mercredi 22 novembre, à 19h, au Carreau du Temple, Auditorium, 2 rue Perrée 75003, Paris.

http://www.carreaudutemple.eu/faire-le-pr-sent-2

La page FB de l’événement est disponible ici.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

« Faire le présent », par Geoffroy de Lagasnerie
Un cycle de dialogue au Carreau du Temple.

Les prochains rendez-vous :

♦ Faire le présent avec Gaspard Glanz – 13 décembre 2017

♦ Faire le présent avec Chantal Mouffe – 17 janvier 2018

♦ Faire le présent avec Henri Leclerc –  14 février 2018.

 

 

Les rendez vous précédents  :

♦ Faire le présent avec Assa Traoré, le 11 octobre.

Publicités
Publié dans Faire le présent, Uncategorized

« Violences policières, violences judiciaires. » Intervention à la plénière de clôture de la Journée « Prison-Justice » du Genepi, à l’Université de Nanterre le 9 décembre

GP1

La 36ème Journée Prison-Justice du Genepi se tiendra cette année à l’Université de Nanterre.

Elle représente un moment important, durant lequel une cinquantaine d’intervenant.e.s  – chercheurs, militants, bénévoles, etc. – prendront la parole à propos du monde prison-justice aujourd’hui.

J’interviendrai lors de la plénière de clôture de cette journée, avec Assa Traoré  et le collectif de soutien à Antonin Bernanos.

Cette plénière s’intitule : Violences policières, violences judiciaires 

Le samedi 9 décembre, à 17h15, Université de Nanterre.

Toutes les infos sur cette journée sont disponibles ici.

GP2

Publié dans Interventions, Juger, Justice, Pénalité, Politique, Uncategorized

« Inventer une pensée dysfonctionnelle » Conférence avec Edouard Louis à l’Université Lille 3 le 7 décembre.

Inventer une pensée « dysfonctionnelle ». Politique, savoir, écriture.

Conférence avec Edouard Louis, à l’Université Lille 3, le jeudi 7 décembre à l’invitation de L’IRHIS (Institut de Recherches Historiques du Septentrion).

Le jeudi 7 décembre,  17h-19h, Amphi B7, Univ. Lille-SHS, Villenevue d’Ascq, métro Pont de Bois.

Entrée libre, ouvert à toutes et tous.

La page Fb de l’événement est disponible en cliquant ici.

Conférence_Inventer une pensée dysfonctionnelle_7 décembre 2017

 

 

Publié dans Conférence, Rencontre, Séminaire, Uncategorized, Université, Vie intellectuelle

Why progressives should support WikiLeaks. Opinion in OpenDemocracy.

ODJA

I publish this piece today in Open Democracy : Why progressives should support Wikileaks and why it is a fundamental political error to casually associate Wikileaks with neoconservatism or reactionary populism.

WikiLeaks is an institution based on generalizable principles. And I argue it is precisely these principles that we need in politics today. It would be a major strategic error for progressives to distance themselves from Wikileaks.

The Wikileaks principles are the very same as those needed today to create a new political culture: principles of transparency, anti-authoritarianism, internationalism, non-submission, and unconditionality.

At a moment in history when the CIA has explicit plans to terminate Wikileaks, both Julian Assange and Wikileaks deserve support from progressives. If progressives want to defeat populism, they should stand with WikiLeaks.

To read it, click here.

 

Publié dans Gauche, Interventions, Political theory, Politique, SnowdenAssangeManning, Uncategorized

Lecture and discussion about « The Art of Revolt. Snowden, Assange, Manning », NYU, November 7th.

French philosopher and sociologist Geoffroy de Lagasnerie discusses his new book, The Art of Revolt: Snowden, Assange, Manning (Stanford University Press, September 2017).
He finds that these three figures have invented « a new form of political action and a new identity for the political subject. »

Respondents : Carolyn Dinshaw, Andrew Ross and Nikhil Singh

Co-sponsored by the Department of social and cultural analysis and by the Institute of Public Knowledge.

Tuesday November 7th, NYU, Department of Social and Cultural Analysis,  Flex Space
20 Cooper Square, 4th Floor, 6:30 pm – 8 pm.

This event is open to the public.

For the Facebook Page of the Event, click here.

 

pid_27861

Publié dans Lecture, Political theory, Public discussion, Uncategorized

From Violence to Justice. Public discussion with Edouard Louis and I, Hebbel am Ufer Berlin, October 17

image (1)

From Violence to Justice. Public discussion with Edouard Louis and I, Hebbel am Ufer Berlin.

October 17, 19h, HAU Hebbel am Ufer (HAU1), Stresemannstr. 29, 10963 Berlin

For more infos, click here.

Presentation :
In the context of the simultaneous appearance in German of Edouard Louis’s novel « Im Herzen der Gewalt” (S. Fischer) and Geoffroy de Lagasnerie’s study “Verurteilen – Der strafende Staat und die Soziologie” (Suhrkamp) the two writers will initiate a political discussion in this event around the topics of violence, state and justice. It is rare for a novel and a theoretical work to respond to one another like an echo, as is the case here. Starting from the personal experience processed in the novel and the results of sociological studies, both will attempt, each in his own way, to reflect on the cycles of violence, on the logic of trauma, on the status of the victim, on accusations, medicine, judges and police, but also on sociology and the critique of psychology with regard to these topics. It will also be about updating the critique of the penal system and the repressive apparatus of the state. For them, in a world where the logics of repression and the penal system are intensifying, it seems particularly important to propose a different ethics of justice, of law and of understanding the other.

22490219_1693758027314906_4641100040391835384_n

Publié dans Pénalité, Political theory, Public discussion, Uncategorized

« The Concepts of Revolution ». Keynote lecture at the International Conference on « Revolution », University of St. Gallen, October, 7

A 3 days International Conference is organized in October at the University of St. Gallen, entitled :  « One Hundred Years That Shook the World: Failures, Legacies, and Futures of the Russian Revolution ».

I will give a Keynote adress during the closing session, « The Long Night of Revolution(s) », october 7th, 18h-21h. The other speaker of this session will be Jean-Luc Nancy.

The title of my lecture is « The Concepts of Revolution ».

October 7th, 18h-20h, Cinema Palace, St Gallen,  Zwinglistrasse 3, 9000 St. Gallen.

More infos : https://www.palace.sg/index/event/xEvent/620/js/no

SGOK

 

 

 

Publié dans Conférence, Lecture, Philosophy, Political theory, Uncategorized

« Die Universität und ihre Kritiker. Einige Bemerkungen über Antiakademismus und Wahrheit », Mittelweg 36.

La revue de l’Institut de Recherche Sociale de Hambourg publie les textes du colloque sur l’Anti-académisme qui s’était tenu à Berlin en mars 2017.

J’avais donné la conférence plénière de ce colloque organisé par Hanna Engelmeier et Philipp Felsch. Mon texte traduit en allemand s’intitule : L’Université et ses critiques. Remarques sur l’Anti-académisme et la vérité. [En Allemand : « Die Universität und ihre Kritiker. Einige Bemerkungen über Antiakademismus und Wahrheit »]

Voici l’extrait en français de mon texte utilisé comme résumé par les éditeurs :

« On ne critique jamais assez l’université. Et on ne critique jamais l’université assez radicalement. Cette exigence critique ne relève pas, d’abord, d’une exigence épistémologique. Elle relève d’une exigence démocratique. La question de l’Université est une question politique, qui renvoie à la question de l’espace public et de la circulation des idéologies.
Lorsque nous voulons comprendre le monde dans lequel nous vivons et les idéologies qui y circulent, nous avons l’habitude de nous concentrer sur les médias. Mais l’on oublie souvent que l’institution qui détient un quasi monopole sur la formation des structures mentales d’une société, et surtout des individus qui y occupent des positions de pouvoir, c’est l’Université. Tant de gens passent à l’université. Les discours qui y sont enseignés, les catégories qui y sont inculquées, les habitus qui y sont fabriqués marquent durablement les cerveaux et les pratiques de celles et ceux qui y étudient. Le champ académique influence grandement la doxa qui règne un moment donné, c’est-à-dire l’espace du dicible et du pensable, l’espace du dissensus possible et des opinions entre lesquelles on peut débattre, les catégories politiques dominantes. »

Plus d’infos sur le site de la revue.

Ce texte est inédit en français mais il a aussi été publié en anglais par la revue SoziopolisThe University and its Critics. Remarks on Anti-academicism and Truth

M36

Publié dans Conférence, Epistémologie, Logique de la création, Public sociology, Sociologie, Uncategorized, Université

« En défense des accusés du quai de Valmy ». Tribune dans Libération

QV

Du 19 au 22 septembre se tient, au tribunal correctionnel de Paris, le procès de l’affaire du quai de Valmy. La scène est impressionnante et l’écho fut considérable. En plein mouvement contre la loi travail de 2016, des syndicats de policiers avaient appelé le 18 mai à un rassemblement place de la République contre ce qu’ils désignaient comme la «haine antiflics». Un contre-rassemblement fut alors organisé au même endroit par le collectif Urgence notre police assassine pour dénoncer les violences et l’impunité policières. Ce rassemblement fut interdit. Les militants qui s’y rendirent tout de même furent dispersés. Ils partirent de la place sous forme d’une manifestation spontanée. Et là, quai de Valmy, ils croisèrent une voiture de police. Dans l’excitation et la colère, certains individus agressèrent les policiers et attaquèrent la voiture, qui brûle.

La police et la justice ont tout de suite construit une narration de ces faits : ils seraient l’expression de la violence propre à un petit milieu («antifa», «ultragauche») animé par une détestation des forces de l’ordre. D’ailleurs, peut-être est-ce vrai. Mais dans le même temps, cette vision réductrice empêche toute appréhension politique de la séquence. Car l’affaire du quai de Valmy ne se serait pas produite si un ensemble de logiques ne s’était mis en place, dont il faut comprendre les ressorts et les responsabilités, qui ont contribué à façonner les expériences des sujets contestataires. Elle appelle plus le regard compréhensif de la sociologie politique que l’action répressive de la justice pénale. Lire la suite

Publié dans Interventions, Politique, Uncategorized

Dialogue avec Assa Traoré au Carreau du Temple, le 11 octobre

GDL&AT_1

Dans le cadre du cycle de dialogue « Faire le présent » que j’organise au Carreau du Temple pour l’année 2017-2018, je dialoguerai avec Assa Traoré le 11 octobre à 19h.

Nous parlerons notamment de l’Etat et de la justice, des quartiers populaires et de la lutte contre le racisme, des violences policières et de la politique

Le 19 juillet 2016, Adama Traoré est mort dans la cour de la gendarmerie de Persan. Depuis, Assa Traoré mène un combat pour connaître la vérité de cette affaire. Ce combat soulève certaines des questions politiques les plus importantes d’aujourd’hui et conduit Assa Traoré à incarner l’une des voix les plus originales et les plus puissantes sur les questions de l’Etat et de la justice, des quartiers populaires et de la lutte contre le racisme, des violences policières et de la politique…

Elle a publié une bouleversante Lettre à Adama, aux éditions du Seuil en mai 2017 avec Elsa Vigoureux.

Mercredi 11 octobre, à 19h, au Carreau du Temple, Amphithéâtre, 2 rue Perrée 75003, Paris.

Entrée libre.

« Faire le présent », par Geoffroy de Lagasnerie
Un cycle de dialogue au Carreau du Temple.

Les prochains rendez-vous :

♦ Faire le présent avec Léonora Miano – 22 novembre 2017
♦ Faire le présent avec Gaspard Glanz – 13 décembre 2017
♦ Faire le présent avec Chantal Mouffe – 17 janvier 2018

Plus d’infos sur le cycle en cliquant ici.

MAJ : quelques photos de cette séance.

 

Publié dans Conférence, Entretiens, Faire le présent, Gauche, Justice, Pénalité, Rencontre, Uncategorized

Parution des traductions de « L’Art de la révolte », « Juger », et « La dernière leçon de Michel Foucault ».

En septembre et octobre 2017 paraîtront :

La traduction anglaise de L’Art de la révolte. Snowden, Assange, Manning  en septembre chez Standford University Press sous le titre The Art of Revolt. Snowden, Assange, Manning. Traduit par Erik Butler. Plus d’infos, ici.

Et deux traductions en allemand :

La traduction de Juger. l’Etat pénal face à la sociologie chez Suhrkamp en septembre sous le titre Verurteilen. Der strafende Staat und die Soziologie. Traduit par Jürgen Schröder. Plus d’infos, ici.

La traduction de La Dernière Leçon de Michel Foucault. Sur la néolibéralisme, la théorie et la politique, chez Passagen en octobre  sous le titre : Michel Foucaults letzte Lektion. Über Neoliberalismus, Theorie und Politik. Edité par Peter Engelmann
Traduit par Isolde Schmitt. Plus d’infos, ici.

Publié dans Traduction, Translation, Uncategorized

« La vérité est un concept oppositionnel ». Entretien sur l’art et la politique avec Thomas Ostermeier et Florian Borchmeyer

S00.PNG

La Schaubühne vient de publier son programme pour la saison 2017-2018.

Il s’ouvre par un entretien entre Thomas Ostermeier, Florian Borchmeyer et moi. Nous y parlons notamment de la question de l’engagement, de l’art et de la politique, de la gauche et des formes d’action contestataire, de la radicalité et de la révolution, de la fonction du musée et du théâtre, de la tristesse, etc.

La version allemande est disponible en cliquant ici.

(For the German translation, click here.)

Florian Borchmeyer: Geoffroy, vu depuis l’Allemagne, tu parais le modèle d’un intellectuel engagé. Tu as écrit un livre sur l’ « Art de la révolte », sur Assange, Manning et Snowden comme représentants d’une nouvelle culture et structure oppositionnelles; tu publies à la rentrée ici la traduction d’un livre sur la répression et le jugement,  tu prends publiquement partie dans les débats et actions politiques du moment – comme pendant la campagne présidentielle en France, où on a pu lire tes positions aussi dans la presse allemande. Tu développes tes pensées en étroite relation avec Didier Eribon, sur lequel on travaille en raison de ses analyses engagées concernant la question gay, ou l’oubli de la classe ouvrière dans les milieux culturels. Par contre, dans ton propre livre Penser dans un monde mauvais, tu te distancies de l’idée de l’intellectuel engagé. Pourquoi cette critique, ou même cette dénégation ?

La politique est toujours déjà là, dans chacune des paroles prononcées

Geoffroy de Lagasnerie: En fait, lorsqu’on rentre dans les champs intellectuel ou culturel, il y a tout un ensemble de désignations qui circulent. Et lorsqu’on est un intellectuel ou un artiste, on est amené à reprendre les catégories instituées pour signifier sa position dans le champ. Pour les auteurs qui appartiennent à la tradition de la gauche, à la tradition radicale, effectivement, on va employer les mots « critique », « radical », « engagé », etc. pour se définir. Mais les mots sont chargés d’une idéologie très profonde et il faut s’en méfier. Ils installent une perception complètement fausse. Lire la suite

Publié dans Arts, Entretiens, Politique, Public discussion, Sciences sociales, Uncategorized

« Verurteilen – Der strafende Staat und die Soziologie », Forthcoming, September 2017.

La traduction allemande de  Juger. L’Etat pénal face à la sociologie paraît chez Suhrkamp début septembre 2017.

Il paraît sous le titre : « Verurteilen – Der strafende Staat und die Soziologie »

Traduit par Jürgen Schröder.

For more infos, click here.

Juger allemand

 

Publié dans Juger, Justice, Political theory, Sociologie, Uncategorized

« Lettre à Assa Traoré ». Texte lu à la soirée de lancement du livre d’Assa Traoré, “Lettre à Adama”

Le 19 mai 2017 avait lieu une soirée de lancement du livre d’Assa Traoré, Lettre à Adama, et de soutien au Comité « Vérité et Justice pour Adama » à laquelle j’ai participé.

Mon intervention prenait la forme d’une « Lettre à Assa Traoré ». Elle est publiée par le Bondy Blog.

On peut le lire en cliquant ici.

(A propos de l’affaire Traoré et de la mobilisation contre les « violences policières », j’ai également accordé un entretien à Télérama qui est paru sous le titre : Rendre justice à Adama Traoré, c’est questionner l’ordre policier”)

ASSA G

Publié dans Gauche, Interventions, Politique, Uncategorized

« The Art of Revolt. Snowden, Assange, Manning », Forthcoming, September 2017

The Art of Revolt. Snowden, Assange, Manning, Standford University Press, September 2017.

Translated by Erik Butler

For more infos, click here.

art of revolt

Publié dans Uncategorized

« Why We Must Be Wary of the Concept of Disobedience ». Lecture at the University of Amsterdam, May 29

I am invited at a one-day conference on Disobedience at the University of Amsterdam. Co-organized by Robin Celikates (Amsterdam), Bernard Harcourt (New York), and Daniele Lorenzini (Paris).

Co-sponsored by the Transformations of Civil Disobedience Project at the University of Amsterdam and the Columbia Center for Contemporary Critical Thought.

The title of my talk is « Why We Must Be Wary of the Concept of Disobedience ».

Abstract of my talk.

Following an examination of certain historic examples and a reflection on the relation of the individual to the state and to the law, I would like to reconsider the relevance of the concept of disobedience in designating the posture of adopting conduct different from that which is prescribed by law.

Other speakers will be: 

Hourya Bentouhami (Toulouse), Gabriella Coleman (Montreal), Zeynep Gambetti (Istanbul), Raffaele Laudani (Bologna), Sandra Laugier (Paris), and Albert Ogien (Paris).

University of Amsterdam, May 29, 2017, 9:30am – 6:30pm.

Location: Belle van Zuylenzaal, Universiteitsbibliotheek/University Library, Singel 425, Amsterdam

Participation is free, but seats are limited. For registration please email r.celikates@uva.nl

For more infos, click here

General presentation of the conference :

From the Civil Rights Movement via Occupy and Black Lives Matter to the recent anti-Trump protests and refugee activism, disobedience is an essential part of our history and present. At the same time, however, disobedience has remained theoretically and politically contested. In light of the increasingly global reach of economic, social, and political interactions and problems, the focus of disobedience has also started to shift, leading to increasingly transnational forms of activism that do not fit the established state-centered model and challenge dominant views on the definition, justification, and role of disobedience. At the same time, digitalization and the rise of the ‘expository society’ create new challenges for the organization and dynamic of disobedience, raising conceptual and political issues that cannot be addressed by the dominant offline-¬centered conceptual frameworks. At this workshop, a diverse group of political and legal theorists, philosophers, and social scientists will address these challenges and rethink the category of disobedience (civil or otherwise).

Publié dans Colloque, Conférence, Philosophy, Uncategorized

The University and its Critics. Remarks on Anti-academicism and Truth

UP1_CentrePantheon

Le texte de la conférence plénière que j’ai prononcé à Berlin le 17 mars lors du colloque sur l’Anti-académisme est en ligne. Elle est publiée en anglais par la revue allemande de sciences sociales « Soziopolis ».
Mon texte est en anglais et s’intitule : « L’Université et ses critiques. Remarques sur l’anti-académisme et la vérité. »

My lecture is on line. To read it, click here : The University and its Critics. Remarks on Anti-academicism and Truth

Dans ce texte, je pars de l’idée selon laquelle l’anti-académisme ne doit pas être regardé comme quelque chose qui nous serait lointain. Il faut prendre l’anti académisme au sérieux : que veut dire par exemple la critique de la spécialisation, de l’érudition ou de la recherche dite « inutile » ? Quelles aspirations sont en jeu dans les discours qui s’en prennent à la coupure de la recherche avec le public ? Que signifie la dénonciation de l’ésotérisme, du jargon, du bad writing ou de la sophistication ?
L’anti-académisme n’est pas quelque chose d’extérieur à l’université. C’est une interrogation à laquelle tout auteur doit être capable de répondre.
A partir de ce point de départ, je propose une réflexion sur la circulation des savoirs et les modes d’écriture, sur les disciplines, sur la fonction politique des intellectuels, ou encore sur le fétichisme des formes et des titres qui règnent à l’université au détriment d’une attention à la vérité.

Publié dans Conférence, Logique de la création, Public sociology, Sciences sociales, Uncategorized, Université

Les violences de l’Etat pénal et le cas d’Antonin Bernanos.

 

Une journée de soutien à Antonin Bernanos a été organisée à l’Université de Nanterre le 2 mars à laquelle j’ai participé. Je publie la vidéo de mon intervention.

Antonin est étudiant en sociologie à Nanterre. Il est en détention provisoire depuis le 2 juin 2016. Il est accusé d’avoir participé, avec 3 autres personnes dont son frère Angel, à la dégradation d’une voiture de police, quai de Valmy, lors d’une manifestation contre les violences policières au moment du mouvement social contre la loi travail au printemps 2016. Pour ces faits, qu’il nie, il est mis en examen pour des charges extravagantes.

Dans l’intervention filmée ici, j’essaie de montrer en quoi ce qui arrive à Antonin et le scandale que cela représente doivent nous amener à affronter radicalement la logique de l’Etat pénal.

Il manque le tout début de mon intervention. Je commençais en expliquant que, selon moi, il ne faut pas comprendre ce qui arrive à Antonin comme quelque chose d’exceptionnel, qui manifesterait une tactique de répression politique destinée à briser le mouvement social, etc. Ce qui arrive à Antonin c’est le déroulement normal de l’Etat pénal dans son fonctionnement quotidien.

L’impression selon laquelle la repression qui s’est déroulée au moment des manifestations contre la Loi travail a été « exceptionnelle » est à bien des égards seulement une conséquence du fait que, à ce moment là, l’Etat pénal s’est abattu sur des populations qui n’étaient pas habituées à lui – des populations blanches, bourgeoises, parisiennes… – et qui par conséquent ne connaissaient pas la réalité ordinaire de l’ordre pénal.

La vidéo commence à ce moment là, et je parle ensuite, à partir du cas d’Antonin, de la violence du système du jugement, de la sociologie, de l’Affaire Traoré, de la logique de la repression…

La fin de mon intervention porte sur les modes de l’action politique.

Une conférence de presse aura lieu lundi 27 Mars à 11h au siège de la Ligue des Droits de l’Homme pour dénoncer la longueur de sa détention provisoire. Une décision sur sa détention provisoire doit intervenir mardi. On peut se reporter à la page facebook Libérons Antonin pour suivre les informations.

Publié dans Droit, Etat, Interventions, Juger, Politique, Uncategorized, Video

« Pour une éthique des oeuvres ». Conférence aux Beaux-Arts de Paris le 27 avril.

Capture d_écran 2017-03-22 à 13.25.18

Les Beaux-Arts de Paris organisent les 26 et 27 avril 2017 un colloque international sur le thème « La Valeur de l’Art ».

J’y interviendrai le jeudi 27 avril à 14h. Ma conférence s’intitulera : « Pour une éthique des oeuvres ».

Je développerai les analyses que je présente dans Penser dans un monde mauvais en interrogeant notamment ce que signifierait définir un « art oppositionnel ». Sur quelles valeurs reposerait-il ? Quelles formes pourrait-il prendre? Et contre quelles valeurs s’affirmerait-il ?

Jeudi 27 avril, 14h, Palais des Beaux-Arts, 13 Quai Malaquais, 75006 Paris.

Entrée libre, ouvert à toutes et tous.

Pour voir le programme complet du colloque, cliquer ici.

Une photo de ma conférence, par Adrien Thibault

Colloque-Geoffroy de Lagasnerie photo Adrien THIBAULT - Beaux Arts de Paris 2017

Publié dans Conférence, Uncategorized

Article sur le livre de Michelle Alexander « The New Jim Crow » dans Liberation

 

FullSizeRender (4)

Le livre très important et très puissant de Michelle Alexander, publié aux Etats-Unis sous le titre The New Jim Crow, sort en France.

J’avais envie de parler de ce livre, qui pose tout un ensemble de questions politiques, mais aussi théoriques et épistémologiques pour les sciences sociales aujourd’hui. J’en publie le compte-rendu dans Libération sous le titre « Guerre aux drogues, guerre aux Noirs ».

Alexander montre comment, en fait, les Etats-Unis n’ont pas mis fin à la ségrégation raciale. Avec l’incarcération de masse et la guerre contre la drogue, ils l’ont simplement remodelée.
Le livre parait en France sous le titre La Couleur de la Justice.
 

On peut le lire en cliquant ici.

Publié dans Article, Pénalité, Sciences sociales, Uncategorized

Souveraineté, émancipation et nouvelles formes de pratiques démocratiques. Discussion publique à Lyon le 12 mars

Capture d’écran 2017-03-06 à 17.07.28.png

Je participerai le dimanche 12 mars au Forum sur la Démocratie organisé par la BM de Lyon.

Je ferai une discussion publique avec Sandra Laugier animée par Claude Gautier, directeur du laboratoire Triangle de l’ENS de Lyon partenaire de l’événement.

La discussion portera sur le thème : « Souveraineté, émancipation et nouvelles formes de pratiques démocratiques »

Voici la présentation du thème du débat :

Désobéissance civile, hackeurs, lanceurs d’alerte, etc. il existe de nouvelles formes de pratiques démocratiques qui questionnent la capacité d’agir des citoyen.ne.s et plus profondément leur rapport à l’Etat. Ces types d’actions sont souvent vécus et définis comme des défenses des libertés, de l’information ou des droits fondamentaux mais ils se heurtent parfois à la justice et à un état de droit qui les limitent ou les condamnent. Ces nouvelles pratiques amènent donc à se questionner sur la souveraineté populaire et sur le rapport des individus à la justice dans un régime qui leur reconnaît pourtant des droits légitimes.

Le dimanche 12 mars de 16h00 à 18h00 – Musée des Beaux Arts de Lyon

Informations et inscriptions sur le site du Forum en cliquant ici.

capture-decran-2017-03-06-a-16-58-53

 

Publié dans Conférence, Politique, Public discussion, Uncategorized, Vie intellectuelle

« The University and its critics ». Keynote lecture at the Conference on « Anti-Academicism » in Berlin, March 17.

Capture d’écran 2017-02-25 à 11.56.37.png

I will give the keynote address at the International Conference on « Anti-Academicism » in Berlin, March 17.

The title of my Lecture is : « The University and its Critics: Academic Norms, Dissension and the Production of Knowledge »

My lecture is on line. To read it, click here : The University and its Critics. Remarks on Anti-academicism and Truth

March 17, 19h, at the Haus der Kulturen der Welt, Berlin

The conference is organized by Philipp Felsch (Humboldt University) and Hanna Engelmeier (Frankfurt University). March 16-18.

The conference is co-sponsored by the Humboldt University (Berlin), the Frankfurt University, The Institute for Advanced Study at Berlin and the  Haus der Kulturen der Welt

The conference will take place in Berlin, at the Haus der Kulturen der Welt, John-Foster-Dulles-Allee 10, 10557 Berlin,  Konferenzraum 1.

To see the program of the conference, click here.

Voir aussi la page Facebook de l’événement.

Abstract of my lecture :The University and its Critics: Academic Norms, Dissension and the Production of Knowledge

As academic norms are historical, conventional and the result of power struggles, may not questioning the existing norms be inherent of the logic of the production of knowledge? What does one criticize when one criticizes the academic field, and what are the different types of anti-academicisms? University is not only an institution but also an idea, associated with the practice of experimentation, critique and reflexivity: Should not the critique of the academic field be part of the functioning of the academic reason?

Présentation de ma conférence : L’Université et ses critiques. Les normes académiques, la dissension et la production de la connaissance

Comme les normes académique sont historiques, conventionnelles, et le résultat de luttes de pouvoir, questionner les normes existantes ne serait-il pas inhérent à la logique de la production de la connaissance? Qu’est-ce que l’on critique quand on critique le champ académique et quelles sont les différentes formes d’anti-académisme ? L’Université n’est pas seulement une institution, c’est aussi une idée associé à la pratique de l’expérimentation, de la critique et de la réflexivité: la critique du champ académique ne devrait-elle pas de ce point de vue faire partie du fonctionnement même de la raison académique?

Capture d’écran 2017-02-25 à 11.17.59.png

Publié dans Colloque, Conférence, Lecture, Logique de la création, Uncategorized, Université, Vie intellectuelle

« Il faut questionner l’ordre policier ». Entretien-Vidéo à Alohanews

A l’occasion de la parution de Penser dans un monde mauvais et lors de ma venue à Bruxelles pour une conférence à l’ULB sur la Justice, j’ai accordé un entretien-vidéo à Alohanews.

Nous avons parlé des intellectuels et de la gauche, des violences policières, des affaires Théo et Adama, du journalisme et du concept de neutralité, ou encore de la domination des classes.

L’entretien s’intitule : « L’affaire Théo ? L’affaire Adama? Il faut questionner l’ordre policier »

Publié dans Entretiens, Gauche, Video

« Notre rôle est d’interroger les formes de la pensée ». Dialogue avec Sandra Laugier.

capture-decran-2017-02-14-a-11-00-39

Publication d’un entretien croisé avec Sandra Laugier, réalisé par Jonathan Daudey pour la revue en ligne Un Philosophe, où nous parlons notamment de la figure de l’auteur et de la fonction de l’intellectuel, des espaces et des formes de la pensée, encore des sciences sociales et de la philosophie aujourd’hui.

La dialogue a été publié en deux partie :

Capture d’écran 2017-02-14 à 11.02.20.png

Publié dans Entretiens, Logique de la création, Philosophie, Philosophie politique, Sociologie, Uncategorized, Université, Vie intellectuelle

« Faire comparaître la culture devant la société ». Entretien sur France Culture à propos de « Penser dans un monde mauvais »

J’ai été invité à l’émission La Grande Table sur France Culture pour parler de Penser dans un monde mauvais.
Il a été question notamment de la notion de savoirs oppositionnels, de Bourdieu et des sciences sociales aujourd’hui et aussi de la police et du viol de Theo.

On peut la réécouter en cliquant ici.

capture-decran-2017-02-13-a-15-49-17

 

Publié dans Audio, Bourdieu, Epistémologie, Political theory, Public sociology, Sciences sociales, Uncategorized, Vie intellectuelle

« Police, Prison, Tribunal : Interroger l’Etat pénal », Soirée-débat à la Sorbonne le 23 février

16729266_1447762708568099_5761440074146903946_n

LAssociation des Droits de l’homme de la Sorbonne, (ADHS)  organise le jeudi 23 février à 19h une soirée-débat sur le thème : « Police, Prison, Tribunal : Interroger l’Etat pénal » dont je suis l’invité.

Jeudi 23 février, 19h, Université Paris 1, Amphitéâtre 2B, Centre Panthéon, 12 place du Panthéon, 75005 Paris.

Entrée libre, ouvert à toutes et à tous.

Plus d’infos sur la page Facebook de l’événement.

Mise à jour : la conférence a été enregistrée et on peut l’écouter ici

Dans la première partie, j’explique pourquoi ,selon moi, il est nécessaire de remettre l’État au cœur de la réflexion politique aujourd’hui. Dans la seconde partie, je réfléchis sur les conditions à l’élaboration d’une théorie oppositionnelle de l’État pénal et j’interroge certaines des modalités classiques de la critique de la Justice, de la Police ou de la Prison, que nous avons parfois spontanément tendance à utiliser, mais qui peuvent en fait, parfois, rester complices des systèmes de pouvoir.
Je parle aussi d’Eric Dupont-Moretti et de la notion de défense de confrontation

Publié dans Conférence, Droit, Etat, Juger, Justice, Uncategorized, Video

Conférence-débat sur la Justice, le 15 février, à l’Université Libre de Bruxelles

bruxelles-justice

Je serai à l’Université Libre de Bruxelles le mercredi 15 février 2017 à 19h pour une Conférence-débat sur la Justice, l’Etat pénal et la répression.

La conférence est organisée par Le Cercle du Libre Examen de l’ULB et le Cercle de Droit de l’ULB.

Introduction
Jihane Karym, Déléguée Librex du Cercle de Droit

Modération
Zac Bousnina, Rédacteur-en-chef du Cercle du Libre Examen

Plus d’infos sur la page Facebook de l’événement en cliquant ici.

Mercredi 15 février 2017, 19h, ULB, Amphithéâtre : Le petit Chavanne – UD2.218A
[ULB, Campus du Solbosch, Square Groupe G, bâtiment U, porte D, 2ème niveau]

Publié dans Conférence, Juger, Justice, Pénalité, Public discussion, Uncategorized

Entretien dans l’émission « Boomerang » sur France Inter.

capture-decran-2017-01-10-a-14-09-41J’ai été invité de l’émission Boomerang animée par Augustin Trapenard sur France Inter à l’occasion de la parution de Penser dans un monde mauvais.

Nous avons parlé de l’activité intellectuelle et culturelle, de Bourdieu et de la sociologie, de Sartre et de la littérature, de l’université.

J’ai choisi enfin de parler, pour la carte blanche que l’invité doit choisir à la fin de l’émission, de l’affaire Traoré.

On peut la réécouter en cliquant ici.

Publié dans Audio, Bourdieu, Entretiens, Gauche, Juger, Sciences sociales, Sociologie, Uncategorized

Entretien-Vidéo à l’occasion de la parution de « Penser dans un monde mauvais ».

A l’occasion de la parution de Penser dans un monde mauvais, j’ai été invité par Mouloud Achour sur Canal +.

L’entretien est disponible en intégralité sur Clique tv.

L’émission a été tournée devant le mur de la prison de la Santé. Nous y parlons notamment de la Justice et de la répression, de l’affaire Traoré, de la vie intellectuelle et politique aujourd’hui, de la gauche et de la démocratie.

Publié dans Entretiens, Interventions, Justice, Pénalité, Politique, Uncategorized, Video, Vie intellectuelle

« 10 years of WikiLeaks. » Public discussion with Sarah Harrison and Frederik Obermaier, Munich, January 21

« 10 Years of Wikileaks. Transparency under attack : Battle of the sources »
Public discussion with Sarah Harrison and Frederik Obermaier (Süddeutsche Zeitung), Munich, Muenchner Kammerspiele, January 21, 14h.

For more infos, click here.

Capture d’écran 2017-01-06 à 11.27.47.png

 

 

Publié dans Interventions, Political theory, Public discussion, Uncategorized

« Beyond Powerlessness » in the transmediale Reader

Just received the transmediale reader with my essay on politics, resistance and our contemporary condition of political powerlessness: Beyond powerlessness.

transmediale-reader

Publié dans Article, Political theory, Uncategorized

« Penser dans un monde mauvais » paraît en janvier 2017 aux PUF.

Parution, le 11 janvier 2017, de Penser dans un monde mauvais, aux PUF, dans la collection « Des Mots ».

capture-decran-2016-11-18-a-14-25-19

 

 

 

Publié dans Littérature, Ouvrages, Philosophie, Public sociology, Sociologie et philosophie, Université, Vie intellectuelle

Parution de la traduction italienne de « L’Art de la révolte ».

L’Arte della rivolta, Snowden, Assange, Manning, paraît en Italie aux éditions Stampa Alternativa.

arte-rivolta

Publié dans SnowdenAssangeManning, Uncategorized

Intervention au séminaire RIPPLE, groupe de recherche en théorie politique, à l’Université de Louvain, le 10 novembre.

leuven

Depuis plusieurs années, se tient à l’Université de Louvain le séminaire RIPPLE, du groupe de recherche en philosophie politique.

Je suis l’invité de la séance du jeudi 10 novembre 2016 du séminaire.

La séance portera autour d’un de mes textes, sur la révolte et la démocratie. La séance se déroulera en anglais.

University of Leuven, November 10, 17h.

Publié dans Philosophie politique, Political theory, Uncategorized

Prix de l’Ecrit Social 2016 pour « Juger »

bandepes

Très heureux et très honoré d’être le lauréat 2016 du prix de l’Ecrit Social pour « Juger ».

Je serai à Nantes le jeudi 2 février 2017 pour la réception du Prix

La remise du prix se passe en deux temps :

10h-12h : Remise du prix par Danièle Linhart et intervention.

On peut regarder la vidéo du discours de Danièle Linhart ici.

14h-16h: Entretien puis discussion avec le public sur la Justice.

La journée se déroule à l’ARIFTS site NANTAIS, 10 rue Marion Cahour, 44400 Reze.

Ouvert à toutes et tous.

pest

Publié dans Juger, Uncategorized

« Surveiller l’Etat ». Intervention au colloque sur « Le droit constitutionnel à l’épreuve du numérique » organisé par l’Association française de droit constitutionnel.

montpellier

L’Association française de droit constitutionnel organise à Montpellier, le 4 novembre 2016, une journée d’études sur le thème « Le numérique au service du renouvellement de la vie politique ? »

Elle s’inscrit dans le cadre d’un ensemble d’événements sur le thème « Le droit constitutionnel à l’épreuve du numérique ».

Le responsable scientifique de cette journée est Eric Sales, Maître de conférences à l’Université de Montpellier, CERCOP.

J’y interviendrai à 14h30 sur le thème : « Surveiller l’Etat. ».

On peut accéder au programme complet de la journée en cliquant ici.

Vendredi 4 novembre, Faculté de Droit et de Science Politique de Montpellier, Amphithéâtre 301 du bâtiment 2, 14 rue Cardinal de Cabrières, 9h-17h30.

Publié dans Colloque, Droit, Etat, Philosophie politique, Uncategorized

« Democracy in History. Snowden, Assange, Manning », Lectures at UCLA and UC Berkeley, October 2016.

I will be in California at the end of October 2016 in order to give  two lectures there, one at UCLA and one at UC Berkeley.

October 25th, UCLA.

October 27th, UC Berkeley

Abstract :

Edward Snowden, Julian Assange, and Chelsea Manning are often simply considered “whistleblowers” whose activities involved diffusing information. But, in fact, they are much more than that. They are the protagonists of a movement that is questioning the dispositives defining our present. Their very lives express something that must be heard: the advent of a new political subject. As such, they enable us to interrogate received ways of thinking about politics, democracy and resistance and to imagine other modes of relation to the law, the nation, citizenship, and the state. How are we to address the emergence of something new in the political sphere?

Mises à jour : quelques images de ce séjour en Californie.

Publié dans Lecture, Political theory, SnowdenAssangeManning, Uncategorized

« New Engagements in French Literature and Politics ». Public Discussion with Edouard Louis, University of Chester, October 18

chester-logo

I will have a public discussion with Edouard Louis on the theme « New Engagements in French Literature and Politics » at the University of Chester, October 18th.

The Event is also part of the Chester Literature Festival organised by Storyhouse.

Tuesday 18 October, 5.30pm, Chester Town Hall, Northgate Street, Chester.

book-1

Publié dans Public discussion, Rencontre, Uncategorized

« Black America » au séminaire « Actualité de la philosophie et des sciences sociales »

La première séance du séminaire « Actualité la philosophie et des sciences sociales »  que j’anime avec Ronan de Calan aura lieu le mercredi 12 octobre 2016 à la Sorbonne.

Elle portera sur le thème  » Lutter contre l’esclavage, la ségrégation, le racisme, la discrimination, les violences policières…  »

L’invitée sera Caroline Rolland-Diamond à l’occasion de la parution de Black America. Une histoire des luttes pour l’égalité et la justice (XIXème-XXIème), aux éditions La Découverte.

La séance se tiendra le mercredi 12 octobre 2016, à 20h, à la Sorbonne, Amphithéâtre Bachelard, (Galerie Gerson), 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris.

Entrée libre, ouvert à toutes et à tous. Pour celles et ceux qui ne sont pas de la Sorbonne, pour pouvoir entrer c’est très simple mais il faut juste nous envoyer un mail à seminaire.actualite@gmail.com avec votre nom et nous vous enverrons une invitation à montrer à l’entrée.

black-america

Publié dans Séminaire, Uncategorized

« L’université, la création savante et intellectuelle, et la théorie critique », à l’Université d’Evry le 14 octobre

Le Centre Pierre Naville de l’Université d’Evry consacre un vendredi par mois à son séminaire.

Je suis l’invité de la séance du 14 octobre qui portera sur le thème : « L’université, la création savante et intellectuelle, et la théorie critique ».

Le discutant de mon intervention sera Gaëtan Flocco

Vendredi 14 octobre 2016, 10h-12H30, Université d’Evry, en salle 408, au 2, rue du Facteur Cheval à Evry.  Ouvert à tous.

Publié dans Sociologie, Université, Vie intellectuelle

« Du droit à l’émancipation. Sur l’Etat, Foucault et l’anarchisme ». Article et discussions

2011-634576467054223023-422

J’ai été l’invité il  y a quelques mois du séminaire ETAPE qui porte sur les questions de l’émancipation, de l’anarchisme, de la théorie libertaire, etc.

J’y ai présenté un texte qui s’intitule : « Du droit à l’émancipation. Sur l’Etat, Foucault et l’anarchisme ».

Mon texte est désormais en ligne ainsi que deux articles de discussion, par Philippe Corcuff et par Manuel Cervera-Marzal.

On peut retrouver les trois textes sur le site du séminaire en cliquant ici.

Je publie ici mon article (ou ici en pdf : du-droit-a-lemancipation-sur-letat-foucault-et-lanarchisme)

J’avais présenté une première version de ce texte à l’Université de Strasbourg dans le cadre du colloque international sur Michel Foucault organisé les 11 et 12 avril 2014 à l’Université de Strasbourg par Jacob Rogozinski et Alain Brossat.

Il y a des textes auxquels on tient plus que d’autres. Celui-ci représente pour moi un moment important dans le cadre de ma réflexion sur l’Etat et la politique.

« Du droit à l’émancipation. Sur l’Etat, Foucault et l’anarchisme »

La réflexion que je voudrais proposer porte sur la question du pouvoir, de la théorie du pouvoir et, plus spécifiquement, du problème de l’Etat. Je voudrais réfléchir sur la place que la théorie critique et la théorie de l’émancipation doivent accorder à l’Etat et sur l’image de l’Etat que, pour nous aider dans cette tâche, nous pouvons tirer des analyses de Michel Foucault. C’est une réflexion que j’ai été amené à conduire dans le cadre de mon dernier livre sur le système pénal et l’appareil répressif,  puisque réfléchir sur le Jugement, la forme-Tribunal, la peine, c’est nécessairement rencontrer la problématique de l’Etat, du droit et du pouvoir d’Etat.

Je voudrais essayer de dire pourquoi, alors que j’ai longtemps pensé mon travail comme « anarchiste », je le suis de moins en moins –  ou autrement dit comment écrire et réfléchir pour moi a consisté à m’éloigner de l’anarchisme et à renouer avec une certaine croyance dans l’Etat et dans le droit. Lire la suite

Publié dans Etat, Foucault, Philosophie, Philosophie politique, Political theory, Politique, Uncategorized | 1 commentaire

Entretien-vidéo sur l’Etat, la démocratie et la résistance

J’ai accordé un entretien-vidéo au FFT Düsseldorf à l’occasion de la parution de « L’Art de la révolte » en Allemagne.

Il y est question d’abord, bien sûr, de l’anonymat, de la fuite, de Snowden et d’Assange. Mais l’entretien aborde ensuite des questions plus larges et parfois nouvelles pour moi sur la démocratie et la post démocratie, l’Etat, l’espace public ou encore les modes de résistance.

L’entretien est en français, sous-titré en allemand.

 

Publié dans Philosophie politique, Philosophy, Political theory, SnowdenAssangeManning, Uncategorized, Video

« Migrations, Violences, Etats, Expériences ». Rencontre-débat à Paris le 1er octobre.

mos-stellarium

Dans le cadre de la Nuit Blanche, le Goethe Institut Paris et la Mission culturelle du Luxembourg en France organisent le samedi 1er octobre 2016 à Paris une rencontre-débat sur le thème « Migrations, Violences, Etats, Expériences ».

A 20h, il y aura une projection du documentaire « Mos Stellarium » (52 min) de Karolina Markiewicz et Pascal Piron qui reconstitue la trajectoire et les expériences de 6 migrants.

J’interviendrai ensuite sur le thème « Migrations, Violences, Etats, Expériences » lors d’une table ronde avec également les réalisateurs et Jean-Marc Adolphe, fondateur de la revue d’art Mouvement. Deux migrants qui apparaissent dans le documentaire seront également présents

Samedi 1er octobre, 20h, Goethe Institut, 17 avenue d’Iena, Paris 16eme.

Réservation : missionculturelleluxembourg@gmail.com

La page Facebook de l’événement : https://www.facebook.com/events/278500142534715/

 

 

 

Publié dans Rencontre, Uncategorized

« Pour une histoire de la révolte ». Conférence à Copenhague le 11 septembre

copenhagueJe prononcerai le dimanche 11 septembre 2016 une conférence (en anglais) dans le cadre du Golden Days Festival à Copenhague, consacré cette année aux années 1970, à l’invitation du Festival et de l’Institut Français.

Ma conférence s’intitule : « Pour une histoire de la révolte ».

SEPT 11th,  CINEMATEKET, GOTHERSGADE 55, 1123 KØBENHAVN, 17h30

L’annonce en danois : OPRØRETS NYERE HISTORIE

L’annonce en français sur le site de l’Institut. : « Pour une histoire de la révolte »

Mise à jour : Une photo de la conférence.

copenhagen

 

Publié dans Lecture, Uncategorized

Parution de la traduction chinoise de « La Dernière Leçon de Michel Foucault ».

La couverture de la traduction chinoise de mon livre La Dernière Leçon de Michel Foucault. Sur le néolibéralisme, la théorie et la politique, qui vient de paraître aux éditions Chongqing University Press.

couv foucault chinois

Publié dans Foucault, Néolibéralisme, Political theory, Uncategorized

Lecture and Public Discussion about democracy, resistance and political theory in Munich, July 13th

Munich ok.PNG

I will give a lecture and then have a public discussion with Julian Nida-Rümelin about democracy, resistance and political theory today at Muffatwerk in Munich, July 13th at 20h30.

This event is part of the cycle : « under construction: Europe »

More infos, click here.

Je donnerai une conférence et aurai une discussion publique avec Julian Nida-Rümelin sur la démocratie, la résistance et la théorie politique aujourd’hui au Muffatwerk, à Munich le 13 juillet, à 20h30.

Cet événement fait partie du cycle intitulé : « under construction: Europe »

Plus d’infos, cliquez ici.

July 13th, 20h30,  Muffatwerk, Zellstraße 4, 81667 München.

Publié dans Conférence, Lecture, Philosophy, Political theory, Uncategorized

« Secret, Etat et liberté ». Intervention à l’Institut de Défense Pénale le 25 juin à Marseille.

idp

L’Institut de Défense Pénale organise le 25 juin à Marseille une journée de réflexions sur la question du « secret ».

J’y interviendrai sur le thème « Secret, Etat, Liberté ».

Les autres intervenants de la journée seront Renaud Van Ruymbeke, juge d’instruction, Gérard Davet, journaliste au Monde, Daniel Soulez Larivière, Marie Burguburu et Vincent Nioré, avocats.

Pour plus d’infos, cliquez ici.

Mise à jour : quelques images de cette journée :

 

 

Publié dans Colloque, Justice, Uncategorized

Peut-on régler un conflit sans l’Etat ? A propos de l’affaire des accusations contre J. Appelbaum

Il y a quelques jours, Jacob Appelbaum a quitté le projet TOR suite à des accusations de harcèlements et d’agressions sexuels portées contre lui. Il a catégoriquement démenti ces accusations.  Je ne sais rien de cette histoire ni de la véracité des accusations. Je n’ai rencontré Jacob Appelbaum qu’une seule fois, en février à Berlin, au festival Transmediale.

J’écris ce texte avec beaucoup de prudence. Ce sont des sujets difficiles, sensibles, et on comprend pourquoi. Mais quelque chose de très intéressant se joue à l’occasion de cette affaire, qui concerne à la fois la gauche et la théorie critique notamment dans leur rapport à l’Etat, à la Justice et à la répression.

L’affaire des accusations contre Jacob Appelbaum surgit en effet dans un milieu particulier, libertaire et très engagé dans une lutte radicale contre l’Etat, la police, l’appareil répressif, etc. Dès lors, très vite, un débat est apparu : de quelle manière un milieu avec une culture politique anarchiste doit–il gérer ce type d’histoire et la logique de l’accusation s’il veut rester fidèle à ses convictions ?

Lire la suite

Publié dans Gauche, Interventions, Juger, Justice, Politique, Uncategorized

[Vidéo] « Etat et violence ». Conférence à Sciences Po.

J’ai prononcé le 4 avril 2016 à Sciences Po une conférence qui s’inscrit dans un cycle organisé par l’association des étudiants de Sciences Po et Paris 4 (SPIV).

Elle s’intitule  : « Etat et violence ».

La vidéo est en ligne.

Publié dans Bourdieu, Juger, Justice, Philosophie politique, Philosophy, Sociologie et philosophie, Uncategorized, Video

« L’art de la fuite ». Séminaire sur l’affaire Assange et WikiLeaks le 30 mai à l’Université Libre de Bruxelles

centre droit publicLe lundi 30 mai 2016 un séminaire sous forme de table-ronde, discussions, sur l’affaire Assange et WikiLeaks s’est tenu à l’Université Libre de Bruxelles.

Julian Assange était en duplex pendant tout le séminaire.

Le séminaire était diffusé en direct en ligne sur cette pageL’art de la fuite. Les coulisses de l’affaire Assange

Le séminaire était organisé par trois centre de recherche de l’ULB (CDI http://cdi.ulb.ac.be, REPI http://repi.ulb.ac.be et CDP http://droit-public.ulb.ac.be).

Il abordait l’ensemble des aspects juridiques, théoriques et politiques de ce qui se passe aujourd’hui autour de Julian Assange  et WikiLeaks : la détention à l’Ambassade d’Equateur, les procédures menées en Suède et en Angleterre contre lui, la protection des lanceurs d’alerte, WikiLeaks et la résistance politique aujourd’hui…

Je suis intervenu sur deux sujets : « Wikileaks : une nouvelle forme de résistance politique ? » et « Est-il possible de penser la liberté du citoyen à l’heure de la surveillance de masse ? Le whistleblower : nouvelle catégorie de personnes vulnérables ? »

Le séminaire réunissait des avocats, des juristes, des philosophes, etc.

Il est possible de voir la vidéo ici :

Pour voir le programme completLire la suite

Publié dans Interventions, Séminaire, Uncategorized