The University and its Critics. Remarks on Anti-academicism and Truth

UP1_CentrePantheon

Le texte de la conférence plénière que j’ai prononcé à Berlin le 17 mars lors du colloque sur l’Anti-académisme est en ligne. Elle est publiée en anglais par la revue allemande de sciences sociales « Soziopolis ».
Mon texte est en anglais et s’intitule : « L’Université et ses critiques. Remarques sur l’anti-académisme et la vérité. »

My lecture is on line. To read it, click here : The University and its Critics. Remarks on Anti-academicism and Truth

Dans ce texte, je pars de l’idée selon laquelle l’anti-académisme ne doit pas être regardé comme quelque chose qui nous serait lointain. Il faut prendre l’anti académisme au sérieux : que veut dire par exemple la critique de la spécialisation, de l’érudition ou de la recherche dite « inutile » ? Quelles aspirations sont en jeu dans les discours qui s’en prennent à la coupure de la recherche avec le public ? Que signifie la dénonciation de l’ésotérisme, du jargon, du bad writing ou de la sophistication ?
L’anti-académisme n’est pas quelque chose d’extérieur à l’université. C’est une interrogation à laquelle tout auteur doit être capable de répondre.
A partir de ce point de départ, je propose une réflexion sur la circulation des savoirs et les modes d’écriture, sur les disciplines, sur la fonction politique des intellectuels, ou encore sur le fétichisme des formes et des titres qui règnent à l’université au détriment d’une attention à la vérité.

Publicités
Cet article a été publié dans Conférence, Logique de la création, Public sociology, Sciences sociales, Uncategorized, Université. Ajoutez ce permalien à vos favoris.